Broderie Toile de Jouy au point de croix 2/2

Broderie Toile de Jouy au point de croix 2/2

- Catégories : Musées et Patrimoine

Broderie Toile de Jouy au point de croix - Deuxième partie

Suite de la découverte de la grille Broderie Toile de Jouy dans notre Collection Musées et Patrimoine.
Connaissez-vous la première partie?

Qu'est-ce que la Toile de Jouy ?

Dans la publication « Quand Braquenié rencontre Oberkampf », Anne de Toisy, qui fut conservatrice du Musée de la Toile de Jouy, précise l’expression toile de Jouy : « Si cette appellation a perduré à travers le temps, son sens s’est peu à peu élargi. Elle ne s’applique plus seulement aux tissus créés à la Manufacture de Jouy-en-Josas : toiles bucoliques ou mythologiques à personnages, indiennes ornées de fleurs et de fruits aux couleurs éclatantes (…). Ainsi à l’origine géographique du nom est venu se superposer un sens nouveau désignant un style d’impression. Des toiles dites « de Jouy » peuvent donc provenir aussi bien des manufactures de Nantes, d’Alsace, d’Aquitaine, que d’Angleterre ou d’ailleurs… ». Ce fascicule fut édité en 1999 à l’occasion d’une exposition consacrée à l’influence qu’eut la Manufacture Oberkampf dans les toiles de Jouy de la Maison Braquenié, appartenant aujourd’hui au groupe Pierre Frey.

Les toiles de Jouy à personnages

Mais si l’on prend l’expression toile de Jouy dans le sens de « toiles fabriquées à Jouy », le patrimoine des tissus produits par la Manufacture Oberkampf est d’une grande richesse. Ainsi, estime-t-on à plus 30 000 le nombre de tissus floraux ou à motifs géométriques créés à Jouy. Le nombre de toiles à personnages, auxquelles s’attache aujourd’hui plus précisément l’expression « toile de Jouy », s’élève quant à lui à 200 motifs environ.
Toile à personnage les Travaux de la Manufacture
Les Travaux de la Manufacture, toile à personnages imprimée à la Manufacture Oberkampf et qui, dans un désordre étudié, décrit par le menu les différentes étapes de l’impression de la toile de Jouy.
Cette méconnaissance de la diversité des toiles produites à la manufacture peut, en partie, s’expliquer par le fait que nombre des motifs de petite taille était plutôt destinés à l’habillement, donc voués à l’usure et à la disparition, tandis que les toiles destinées à l’ameublement avaient une espérance de vie plus longue. Il faut aussi savoir que Jouy, bien qu’elle ait produit les plus célèbres, n’est pas, loin de là, la seule des manufactures à avoir créé des toiles à personnages : l’Alsace, Nantes, Angers, la Normandie, Marseille, la Provence, mais aussi la Grande-Bretagne et l’Italie en ont également imprimé.

Tous les tissus imprimés par la Manufacture Oberkampf à Jouy

Les mignonnettes, tissus pour l'habillement

Parmi la production en masse de la Manufacture Oberkampf, se trouvent les mignonnettes. Des dessins miniatures destinés à l'habillement et déclinés à l'infini. Formes géométriques, semis de fleurs simplifiés, la mode dans ce domaine n'évolue pas beaucoup et les mêmes motifs étaient souvent repris d'une année sur l'autre dans des coloris différents. Parmi les mignonnettes on distingue plusieurs styles comme les mille-raies, tissus à rayures plus ou moins larges et pouvant aussi se décliner en carreaux. On trouve aussi les toiles à fond vermiculé, ornées de petites stries sinueuses.
Les tissus mignonnettes imprimés à Jouy
Lettre de commande manufacture de Jouy
La Manufacture de Jouy se fera aussi une spécialité des « nattes », ces motifs imitant le tressage de la paille et destinés à faire des housses de coussins ou à recouvrir des sofas, notamment dans les jardins d’hiver alors très en vogue. Les nattes seront d'abord imprimées dans des coloris imitant la paille naturelle, puis seront déclinées dans une multitude d'autres tons.
Les fonds picotés, on disait aussi « sablés », sont constitués de multiples petits points disposés de manière aléatoire. On retrouve aussi souvent des picotés sur le fond de toiles à motifs fleuris destinées à l’ameublement. 

Les toiles à motifs floraux Bonnes Herbes

Apparues dans les années 1790 et inspirées par la botanique ou des fleurs plus stylisées, les toiles dites « Bonnes Herbes » furent aussi un des succès durable de la manufacture Oberkampf. Elles étaient imprimées à la planche de bois sur des fonds appelés ramoneurs en raison de leurs tons sombres - noir, brun ou bronze. Ces motifs de fleurs et de feuillages touffus ne furent pas, comme on le croit très souvent, une exclusivité de la Provence. Dans les archives de la manufacture, il existe d’ailleurs des traces de nombreuses expéditions pour, entre autres, le marché de Beaucaire, qui fut un important carrefour du commerce en Provence.
 
Tissu dit bonnes herbes imprimé à la manufacture
Tissu bonnes herbes imprimé à Jouy

Les toiles indiennes de la Manufacture Oberkampf

Au XVIIIe siècle, les « indiennes » désignent alors les toiles de coton imprimées, « l’indiennage » étant l’impression de ces dernières et les « indienneurs », les fabricants. Qu’elles soient directement inspirées par des motifs venant de l’Inde ou conçues par les dessinateurs de la Manufacture Oberkampf, les indiennes pouvaient être imprimées dans des tons monochromes ou en couleurs. Elles furent une des grandes spécialités de Jouy et les archives en recèlent des centaines de modèles. Reprenant des motifs de fleurs ou de végétaux exotiques, on les appelait parfois aussi des perses. Le courant rousseauiste du 18ème siècle amena aussi des motifs imitant parfaitement la nature. Lilas, feuilles de chênes, petites fleurs des champs, houx, épis de blé, raisins, œillets parsemèrent ainsi des tissus aussi bien destinés à l’ameublement qu’aux vêtements. L’expression consacrée étant les toiles « pour la robe », avec une prédilection pour les motifs de roses dans tous leurs états : en boutons, épanouies, dotées de feuillages plus ou moins fournis. Parallèlement à ce naturalisme, on trouvait aussi de nombreux motifs floraux stylisés, auxquels pouvaient être adjoints des oiseaux, des plumes, des arabesques de brindilles disposés en guirlandes, en courbes sophistiquées, avec des fonds unis mais aussi picotés, …
La créativité des dessinateurs de la manufacture Oberkampf fut sans limite, il fallait suivre les modes, et proposer des nouveautés.
Tissu indienne imprimé à Jouy
Indienne sur fond jaune imprimée à Jouy
Nous vous invitons à lire l'article sur l'histoire des indiennes et ce que l'on a appelé l'affaire des toiles peintes, qui vous fera découvrir l'épopée de ces tissus venus des Indes, avant qu'ils ne soient produits en France, et avant la création de la Manufacture Oberkampf.
Voyez aussi tous les détails sur la fabrication de ces tissus par les artisans indiens, avant que les manufactures européennes ne s'emparent de leur production.
Voyez tous les kits et grilles Toile de Jouy et tissus indiennes dans la collection Musées et Patrimoine.
Découvrez la collection de nos produits sur le thème de la toile de Jouy.

Produits associés

Articles en relation

Partager ce contenu

Nouveau compte, Inscrivez-vous

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous Ou Réinitialisez votre mot de passe