Petite Mercerie 

C’est la passion pour la mercerie ancienne qui m’a poussée à relancer la Maison Sajou en 2005. Collectionneuse depuis de nombreuses années, c’est parce que je trouvais que l’offre en matière de mercerie ne cessait de se dégrader, que j’ai voulu ressusciter cet univers autrefois si charmant et si diversifié. Cartes à fils, dés à coudre, boîtes à couture complètes, boutons pressions sur des cartes aussi belles que les modèles anciens, boutons, petits accessoires, nombreuses boîtes contenant des épingles, des fils, des épingles de sûreté, des agrafes de couturière…S’il est difficile de proposer aujourd’hui autant d’articles que ceux que l’on trouvait dans les épais catalogues d’enseignes comme Le Bon Marché, La Samaritaine ou encore Le Printemps, du moins nous ne vous proposons que des produits de qualité fabriqués en France.

Disponibles dans ce rayon :

Produits de mercerie en boîtes métal

Nécessaire de couture de voyage miniature, fils à coudre, boutons pression, épingles de couturière, épingles à tête de verre, épingles de sûreté, agrafes de couturière, boutons… Toute une sélection d’articles de mercerie présentés dans de petites boîtes en métal s’ouvrant avec une petite clef, comme les boîtes à cirage d’autrefois. Ces boîtes sont d’ailleurs fabriquées dans l’usine qui, autrefois, produisait celles du très célèbre cirage de la marque Éclipse.

Accessoires de mercerie

Mètres de couturière, enfile-aiguilles, passe-lacet, véritables Découvit, œuf à repriser… Ici, toute une gamme d’accessoires de mercerie dont regorgeaient les magasins d’autrefois et qui sont parfois devenus difficiles à trouver. La sélection disponible ici ne propose que des articles de qualité.

Les boîtes à couture vides sont disponibles ici.

Dés à coudre classiques

Traditionnels dés de couturière en laiton doré que l'on appelle aussi "dés de petites mains" car ce sont ceux que l'on utilise dans les maisons de couture. Nous proposons aussi une belle gamme de dés de couturière imitant des matières naturelles et qui peuvent être assortis à nos ciseaux de brodeuse. Sur note site, vous trouverez également des dés en bois pour les personnes qui sont allergiques au nickel.

Dés de collection porcelaine

Nos dés de collection sont en porcelaine blanche très fine, dite « fine bone china » (« china » étant, en anglais, une des manières de désigner la porcelaine). Ils représentent la célèbre brodeuse Sajou, des initiales brodées au point de croix, des allégories de la dentelle, des fils à coudre, des rubans, des aiguilles et même une version ancienne de notre logo Sajou. Les dés en porcelaine sont destinés à la collection, cependant, en cas d’urgence, ils peuvent tout à fait dépanner pour faire quelques points. Voyez notre petite étagère de présentation pour dés à coudre.

Boutons façon XVIIIe siècle

Ces boutons sont dans l’esprit de ceux du XVIIIe siècle qui étaient des miniatures sous verre. Les collectionneurs connaissent bien ces magnifiques boutons qui représentaient des paysages champêtres, des saynètes de la vie quotidienne, le visage de la personne aimée ou même encore des emblèmes révolutionnaires… Ici, plus modestement, des illustrations évoquant les différentes facettes de l’univers de Sajou : des détails de la grande broderie consacrée à la Toile de Jouy, les costumes folkloriques de la série de cartes à fil Vernon, des fleurs à l’ancienne, des visages de femmes Art Nouveau ou encore certaines de nos images fétiches comme le Funambule, la tour Eiffel, l’Alsacienne… Ces boutons peuvent, sans problème passer à la machine. Nous vous conseillons toutefois de ne pas dépasser les 40°C et de ne pas essorer trop fort. Retournez le vêtement ou l’objet sur l’envers, de manière que les boutons ne risquent pas de cogner contre le tambour de la machine.

Boutons pressions

Les boutons-pression furent inventés vers 1850, époque où les boutons classiques n’étaient pas encore très répandus. S’ils ne contribuaient pas à la joliesse du costume, du moins étaient-ils pratiques et peu chers. Il existait même des rubans ferme-robe ou ferme-corsage sur lesquels était, tous les 3 cm environ, cousu un bouton-pression. Les boutons-pressions étaient présentés sur des cartes, souvent très jolies, dont le style a suivi les goûts du temps.

Nous vous proposons ici des cartes de bouton-pression comme celles d'autrefois.

Boutons à recouvrir

Disponibles en plusieurs tailles, les boutons à recouvrir sont de merveilleux accessoires de mercerie. Comme leur nom l’indique, ils peuvent très facilement être recouverts du tissu de votre choix et peuvent être une très bonne solution si vous ne trouvez pas les boutons adaptés pour un ouvrage ou un vêtement. Ils peuvent supporter les lavages mais attention à ne pas leur faire subir un essorage violent.

Les modèles les plus grands peuvent être recouverts d’un motif brodé sur du lin ou autre.

Le montage est très simple et, pour chaque taille de bouton, la taille de tissu à découper est indiquée dans chacune des fiches produit. Ensuite, posez le rond de tissu endroit contre la table, mettez dessus la partie avant du bouton et, avec vos deux pouces, ramenez le surplus de tissu vers l’intérieur du bouton. Appuyez sur les bords du bouton, de manière que le tissu s’accroche sur les petits piquants dépassant à l’intérieur. Cela fait, clipez la partie arrière du bouton, un petit ""poc"" devant vous assurer que l’ensemble est correctement fixé.

Tambours en bois pour broderie

Les tambours en bois ronds sont un des accessoires iconiques de la brodeuse. Nous vous conseillons, surtout si le tissu est fin, de le recouvrir avec du gros grain écru, ou mieux encore, de la bande de gaze légèrement élastique, que l’on trouve en pharmacie pour les bandages. Ainsi, le tissu ne sera pas marqué.

Sachez aussi que vous vous faciliterez la vie en utilisant un tambour adapté à la taille de votre ouvrage : un tambour trop petit sur un grand ouvrage vous obligera à le déplacer souvent, risque d’abîmer la broderie et vous empêchera d’avoir une bonne vue d’ensemble.