Pique-épingles et porte-aiguilles en bois 

Les porte-aiguilles et pique-épingles sont légion parmi les objets de couture anciens. Comme pour les mètres de couturière, on en trouvait beaucoup dans les magasins de souvenirs, décorés de décalcomanies. La présence de tels objets dans de telles boutiques montre bien combien était présente la couture dans la vie de tous les jours. On pouvait aussi rapporter de charmants porte-aiguilles en ivoire de Dieppe (Normandie) dont les formes sont plus étonnantes les unes que les autres : parapluies, poissons, clefs, personnages. Quant aux pique-épingles, ils arboraient la forme de paniers, de livres, de tonneaux…

Dans mon livre Mercerie d’Antan, vous pourrez vous faire une idée de l’imagination des fabricants dans ce domaine.

ll y a 14 produits.
par page
1 - 12 de 14 articles