Toiles pour broderie 

Toutes nos toiles pour la broderie sont fabriquées en France. Nos lins 12 fils au cm et 16 fils au cm sont reconnus pour leur qualité, avec un tissage très régulier et un empesage juste suffisant, rendant la broderie extrêmement agréable. Certaines de nos clientes ont même découvert le plaisir de broder sur du lin avec nos toiles. En France, la culture du lin est une des spécialités de la région Haute-Normandie. Cette plante est semée entre mars et avril et a besoin d’une centaine de jours pour atteindre un mètre de hauteur. La floraison intervient en juin : elle est très éphémère, les fleurs s’ouvrant le matin et fanant dans l’après-midi. Vers la mi-juillet le lin est arraché et non coupé, la fibre courant des racines jusqu’à la tête de la plante. Arrachés, les lins sont laissés dans les champs une semaine environ et intervient alors la récolte des graines, qui seront à nouveau semées l’année suivante. Les pailles, quant à elles, restent dans les champs afin que commence le rouissage, étape au cours de laquelle les pailles commencent à se séparer des fibres. Durant cette période, le lin est retourné plusieurs fois puis ramassé et enroulé.

Disponibles dans ce rayon :

Lin à broder 12 fils carrés 14 x 14 cm

Ces carrés de lin 14 x14 cm sont disponibles dans tous les coloris de notre lin à broder 12 fils au cm. Ils peuvent vous permettre de composer des ouvrages en multipliant les couleurs, vous assemblerez ensuite ces carrés. Coussins, nappes, sacs, centres de table, donnez libre cours à votre créativité.

Ce sont ces carrés que nous vous fournissons dans notre célèbre kit du Plaid Chambord.

Lin à broder 12 fils coupons 50 x 70 cm

Le lin est la plus ancienne fibre au monde. Cultivé dans l’Egypte des pharaons, il servait aux vêtements, voiles des bateaux, filets pour la pêche… Cultivé par les Gaulois, c’est à Charlemagne que l’on doit son réel développement en France, le lin faisant partie des cultures royales. Vers le XIème siècle, son emploi était généralisé : un bon exemple de l’emploi du lin est la célèbre Tapisserie de Bayeux. Au cours du XVIIe siècle, l’importation massive de coton fit décliner l’usage et la culture du lin. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale, à la faveur de nombreux progrès techniques, que le lin connut un regain d’intérêt. Cette fibre est aujourd’hui considérée comme un matériau d’avenir dont les utilisations vont bien au-delà du textile. Les brodeuses, elles, n’ont jamais cessé d’employer le lin, noble et mettant les ouvrages en valeur. Découvrez nos nombreuses couleurs coupons de lin 50 x 70 cm.

Lin à broder 12fils coupons 70 x 70 cm

Ces coupons de lin à broder 12 fils au cm de 70 cm de côté sont ceux qu’il vous faudra pour réaliser nos grands ouvrages de la collection Musées et Patrimoine. Le blanc cassé est celui correspondant à la broderie Toile de Jouy, le sable est pour la Tapisserie de Bayeux, le bleu Sajou pour la broderie des 10 ans de Sajoule cyclamen pour les Plantes Tinctoriales, le lin ardoise pour Chenonceau, le gris perle pour Versailles et le rose pour Marie-Antoinette.

Lin à broder 12 fils au mètre

Nos lins à broder 12 fils au centimètre peuvent aussi être achetés au mètre. 

Si vous devez couper du lin, nous vous conseillons, avec une grosse épingle, de tirer un fil du tissu sur toute la longueur à couper. Vous serez ainsi assurée d’obtenir un morceau dont le droit-fil sera respecté.

Lin à broder 16 fils

C’est à des agriculteurs belges que l’on doit la réintroduction en France de la culture du lin après la Seconde Guerre mondiale. Venant des Flandres, où cette pratique était courante, ils trouvèrent le climat approprié en Normandie, Picardie et Hauts de France. En effet, la culture du lin nécessite des terres profondes et des températures n’excédant pas 25 degrés.

Pour broder sur du lin 16 fils, nous vous recommandons notre fil Retors du Nord à utiliser en un seul brin. Vous obtiendrez aussi des résultats spectaculaires avec notre fil à gant Fil Au Chinois.

Toiles Aïda

L'invention de la toile Aïda ne date que du début du XXe siècle, c'est la raison pour laquelle on ne trouve pas d'ouvrages anciens brodés sur ce support. La toile Aïda est constituée d'une armure spéciale qui forme des carrés permettant un comptage des points très facile. Elle est spécialement recommandée pour faire débuter la broderie aux enfants ou réaliser des broderies rapides au point de croix.Encombrement de la broderie : cette toile Aïda comprend 55 points pour 10 cm. À titre de comparaison, 55 points brodés sur deux fils d'un lin à broder 12 fils au cm auront un encombrement de 9,2 cm.

Serviettes de table et porte-serviette

Les serviettes de table en tissu sont la tendance du moment : avec la réduction des déchets, elles reviennent en force. Ici, des serviettes en lin et en toile Aïda avec leur porte-serviette assortis. Ce sont de petits ouvrages sympathiques et rapidement réalisés. 

Vous trouverez toutes les lettres nécessaires dans nos albums Sajou. De nombreuses frises aussi dans les albums Sajou verts n°657 et 658. 

Canevas tapisserie au petit point

Les canevas pour la tapisserie au petit point sont de deux types : monofil et pénélope. Le canevas monofil est tissé en carrés. C’est généralement celui qu’on utilise pour le petit point classique, qui se réalise en diagonale. Le canevas Pénélope, tissé en double trame, est plus fin. C’est généralement celui qu’on utilise pour les points droits comme le point de Hongrie. En raison de son tissage en double, le canevas pénélope permet aussi de souligner des détails en réalisant, à certains endroits, quatre points au lieu de deux. C’est ainsi que vous pourrez remarquer que, sur les tapisseries anciennes, les mains et les visages des personnages sont plus fins, souvent d’ailleurs réalisés avec des fils différents du reste de l’ouvrage.