Fils à broder  

Comme pour les fils à coudre, nombre de marques de fils à broder ont disparu au cours du XXe siècle, du fait de fusions entre les sociétés. Pour le marché français, on peut citer des marques dont le souvenir est lointain et qui ne sont parfois plus connues que des seuls collectionneurs de mercerie ancienne : Ferdinand Suzor, Cotons Louis Viarmé, Maurice Frings, absorbées par la maison Cartier-Bresson qui, elle-même fusionna dans les années 1930 avec Thiriez Père & Fils. Cet ensemble fut racheté, dans les années 1960 par DMC. Dans ce contexte, on comprendra que, au XXIe siècle, lancer une marque de fil à broder, le Retors du Nord, comme nous l’avons fait, était une gageure !

Gammes disponibles dans cette catégorie :

Fil à broder mouliné Retors du Nord Sajou

Lorsqu’il a fallu baptiser le fil à broder que nous avons créé en 2009, la question était assez délicate. Il fallait que le nom soit évocateur et pas trop long. Le mot de « mouliné » était trop attaché à DMC, je l’ai donc écarté d’emblée. Ensuite, comme toujours dans ce genre de cas, je me suis plongée dans ma collection d’objets anciens de mercerie et, là, est sorti le mot « retors », qui est synonyme de « mouliné ». Ce fil étant fabriqué dans le nord de la France, le Retors du Nord, qui sonnait bien, s’est imposé comme une évidence. À l’issue de quelques années d’existence, ce fil est de plus en plus apprécié et son nom a été adopté par les brodeuses comme s’il avait toujours existé.

Fil à broder et à repriser Laine Saint-Pierre

À l'origine, la Laine Saint-Pierre était une marque lyonnaise de laine à repriser. Elle fut rachetée en 1971 par la maison Vrau, de Lille. Elle appartient désormais aux Ets Toulemonde, également propriétaires de la marque Fil Au Chinois. La Collection 1847, en référence à la date de création du Fil Au Chinois, marque un renouveau pour la Laine Saint-Pierre, les emballages ont été redessinés par Frédérique Crestin-Billet de manière à se rapprocher de ceux d'origine. De nouveaux coloris ont été teints pour offrir une gamme permettant, notamment, une utilisation en broderie, traditionnelle ou au point de croix.

Fil à broder Tonkin polyester/lame lurex or

Le fil à broder Tonkin est produit depuis longtemps par les Ets Toulemonde, mais il était réservé à l’industrie et ne portait pas de nom spécifique. Un jour, me promenant dans l’usine, ce fil était en fabrication et je me suis dit qu’il fallait absolument que les brodeuses puissent l’utiliser. Quelques semaines plus tard, c’était chose faite. Encore fallait-il le baptiser, ce qui n’est jamais évident. Réflexion faite, je me suis dit qu’il serait amusant de faire un clin d’œil à la marque Fil Au Chinois et de choisir un nom à la mode de l’orientalisme, comme on l’aurait fait autrefois. C’est ainsi que fut choisi ce nom de Tonkin, qui est celui de l’ancien protectorat français qui, en 1884, faisait partie de l’Indochine française.

Fil broderie japonaise Sashiko

Le Sashiko est une broderie japonaise, Sashiko signifiant « petits points piqués ». Désormais devenue ornementale, la broderie Sashiko était à l’origine purement utilitaire : elle était pratiquée dans les campagnes pour renforcer les parties des vêtements de travail les plus soumises à l’usure. Elle pouvait aussi être utilisée pour, de plusieurs vêtements usagés, en assembler un nouveau. Le plus souvent, les motifs du Sashiko représentent des dessins stylisés inspirés par les fleurs, plantes, empreintes d’animaux, etc. La tradition veut qu’ils soient brodés avec du fil blanc sur de l’indigo, mais d’autres couleurs sont utilisées depuis que cette broderie est devenue décorative. En principe, les motifs sont conçus de manière à être réalisés en ligne, afin d’économiser le plus possible le fil.

Fil Rochefort bijouterie loisirs créatifs

Le fil Rochefort est un fil épais très original qui est guipé, ce qui signifie qu'il est constitué de plusieurs brins autour duquel est enroulé un autre fil. C’est qui lui donne sont aspect de cordelette.

Tout comme notre fil Tonkin, le Rochefort a, au départ, été mis au point pour l’industrie et les ateliers travaillant pour la haute-couture. Il est constitué de Dralon, une matière synthétique qui présente un léger aspect laineux, mais ne peluche pas. Il a aussi l'avantage de sécher très rapidement. À utiliser donc pour la confection de bijoux en association avec des perles, la réalisation de bracelets brésiliens, des bordures au crochet ou encore le scrapbooking et toutes sortes de loisirs créatifs.

Ce fil a été baptisé Rochefort, en raison de son aspect de cordelette. C'est, en effet, dans cette petite ville de Charente Maritime que fut construite la spectaculaire Corderie Royale.

Rubans pour la broderie différentes largeurs

Le véritable nom de la broderie au ruban est la broderie rococo, du terme d’architecture désignant des décors de volutes et de guirlandes pleins de fantaisie. Historiquement, la broderie avec des rubans est pratiquée en France depuis le XVIIe siècle. Elle se pratiquait alors presque exclusivement avec de la soie, seule matière alors disponible sous forme de rubans. Ces rubans étaient alors très minces et s’appelaient des comètes, en raison de leur ressemblance avec la queue d'une comète.