Hubert Valeri, une passion pour le boutis

Publié le : 07.03.2015 12:04:57
Catégories : « Maison Sajou » Rss feed

Lorsqu'il évoque sa passion, Hubert Valeri insiste sur le côté un peu galvaudé du mot "boutis" qui, en effet, a tendance à désigner toutes sortes d'ouvrages plus ou moins surpiqués et même parfois réalisés à la machine. Le mot viendrait d'un ancien terme provençal désignant toute sorte de couverture ou de couvre-pied plus ou moins ouvragés.

Non, le terme exact est la "piqûre de Marseille traditionnelle". Originaire de Marseille, comme son nom l'indique, cette technique aurait été inspirée par le trapunto italien et serait née à la suite de l'interdiction d'importer les indiennes au XVIIe siècle (voir l'article La Manufacture de la Toile de Jouy). En effet, privées des beaux motifs fleuris des indiennes, les femmes auraient cherché à les reproduire avec ce dont elles disposaient : des tissus unis.


Boutis création de Hubert Valéri



Hubert Valéri à la boutique Sajou Paris


Architecte DPLG et né à Marseille, Hubert Valeri y découvre le boutis tout à fait par hasard en 1999. C'est une révélation : cette technique traditionnelle offre un grand potentiel pour sculpter le tissu et jouer avec la lumière.  

Complètement autodidacte, Hubert Valeri se consacre entièrement à la piqûre de Marseille depuis 2008. Sa vie étant rythmée par alternance de cours dispensés dans plusieurs pays, les expositions et la création.

Sa formation d'origine lui a permis de créer son propre style, moderne et graphique, et les points qu'il a inventés font sortir le boutis du dessin folklorique pour le mener vers une esthétique du XXIème siècle.










 

Boutis blanc traditionnel et boutis interprété en couleur

Motif de boutis créé par Hubert Valeri.
À droite, il est réalisé de manière traditionnelle, en blanc sur du tissu blanc.
À gauche, il comporte des points en couleur, style que le créateur tend à développer.


À partit du 15 septembre 2015, Hubert Valeri dispensera, une fois par mois, le mardi, des cours à la boutique Sajou Paris.

Voir le programme des cours et tous les détails : cliquez ici.

Pour débuter le boutis, il est nécessaire de s'inscrire à deux dates :

- lors du premier cours, vous apprendrez le sertissage des tissus, travail que vous terminerez chez vous, avant de suivre le

- deuxième cours, où vous apprendrez le méchage, autrement dit la pose des mèches de coton qui donneront leur relief aux motifs.

Vous pouvez vous inscrire sur notre site ou la boutique Sajou Paris :
01 42 33 42 66 ou boutique@sajou.fr


Visitez le site Internet d'Hubert Valeri

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)