Bernadette Baldelli, frivolité et broderie d'Ombrie

Veröffentlicht am: 27.09.2015 12:28:32
Kategorien: « Maison Sajou » Rss feed

Charmante et curieuse, Bernadette Baldelli partage ses activités entre la création, la participation à divers salons et festivals d’art du fil, en France et en Italie. Généreuse aussi, car elle transmet ses connaissances en dispensant des cours de frivolité et de broderie. Elle est, par ailleurs, l’auteur de nombreux livres dans le domaine des arts du fil, la frivolité, la broderie, le crochet, le tricot…

Bernadette Baldelli à la boutique Sajou Paris

Bernadette Baldelli a commencé son activité de Designer textile après des études
à l’ESDAAD et à l’Ecole des Beaux Arts de Paris. Elle est d'origine italienne par son père.

C’est d’abord autour de la frivolité que nous nous sommes rencontrées. Cette technique, largement décrite dans l’Encyclopédie des Ouvrages de Dames, de Thérèse de Dillmont (une référence !), était très à la mode au XIXe siècle. Elle serait originaire de Sicile, et notamment de Syracuse, où elle était dénommée « occhi ». La frivolité fut aussi pratiquée dans plusieurs pays orientaux où elle est appelée « makouk », du nom des navettes qui servent à l’exécuter.

Et, en effet, la frivolité est une dentelle à effet de guipure réalisée à la main à l’aide d’une ou plusieurs navettes. Des anneaux se forment sous le jeu de doubles nœuds et de picots pour former des modules. Des arceaux permettent un jeu continu de courbes. Des perles peuvent être insérées pour apporter une touche précieuse. Pour ce faire, plusieurs sortes de fils peuvent être utilisés et, plus ils sont fins, plus le résultat est raffiné.

 Travaux en frivolité réalisés par Bernadette Baldelli

La frivolité permet de réaliser de petits bijoux et accessoires et, avec un peu de pratique,
des objets plus sophistiqués comme des pochettes, bourses ou étuis.

Se déplaçant très souvent en Italie, Bernadette Baldelli s’est aussi intéressée à la broderie d’Ombrie, originaire de la région du même nom, située au centre de l’Italie et dont le chef-lieu est Pérouse. La broderie d’Ombrie a connu son heure de gloire entre 1904 et 1934, sous l’impulsion de la marquise de Sorbello qui, sur les bords du lac Trasimène, y avait créé une école. D’origine américaine, Romeyne Robert Ranieri , marquise de Sorbello, faisait broder à de nombreuses jeunes femmes des pièces splendides, crées d’après les éléments architecturaux des monuments et des palais de Pérouse et autres villes italiennes où elle séjournait.

« La broderie d’Ombrie, « Il punto Umbro », m’a toujours beaucoup attirée », précise Bernadette. « Sa  diversité graphique, obtenue par un travail très technique de points noués associés à des points  simples, donne un rendu tout en relief assez surprenant. C’est une broderie évolutive de par ses caractéristiques.

Broderie d'Ombrie par Bernadette Baldelli


Le motif est brodé sur une toile rustique toujours ton sur ton.  La surface brodée peut être ornée d’une bordure travaillée à l’aiguille. Traditionnellement, les carrés ainsi obtenus sont assemblés en réalisant une bordure, formant ainsi un entre deux  qui crée des rythmes de lignes semblables à de la dentelle. »


Teile diesen Inhalt

Fügen Sie einen Kommentar hinzu

 (mit http://)

Sajou Händler

Um online zu bestellen,
erstellen Sie bitte ein Konto
auf u
nserer Händlerwebseite.
Hier klicken

Paris Geschäft

47, rue du Caire 75002 Paris

01 42 33 42 66

 

boutique Sajou à Paris

Metro : Sentier
Strasbourg-Saint-Denis
Réaumur-Sébastopol 
Bonne Nouvelle

 
Öffnungszeiten: 
Montag-Samstag 
10.00 - 19.00 Uhr

Folgen Sie uns auf Facebook